Stationner à Dorval pour une ou deux semaines. Vraiment?
12 Fév 2015

Vous vivez sur l’Île de Montréal ou dans la grande région de Montréal.

À la veille de votre prochain voyage, dans le Sud ou ailleurs, vous vous interrogez sur vos options pour vous rendre à l’Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Cinq options de transfert émergent :

  1. Utiliser son véhicule et le stationner à l’aéroport.
  2. Emprunter un service de transfert à prix fixe.
  3. Emprunter un taxi.
  4. Emprunter les transports en commun.
  5. Vous faire conduire par un proche.

Et les raisons sont nombreuses pour ne pas prendre une des 2 dernières options :

  • Vous ne vous sentez pas l’âme d’un routard.
  • Votre beau-frère n’est pas disponible pour vous conduire.
  • Votre vol part trop tôt.
  • Votre vol part trop tard.
  • Vous avez trop de bagages, etc.

Ici, nous évaluons la pertinence d’aller à l’aéroport avec son auto, car c’est l’alternative qui semble la moins dispendieuse (quand on n’est pas un routard) :

Coût pour un stationnement du 31 janvier (2015) à 07:00 au 7 février à 16:00 :

Stationnement-Une-Semaine

Coût pour un stationnement du 31 janvier (2015) à midi au 14 février à midi :

Stationnement-Deux-Semaines

Vous voyez! Pensez-y donc bien avant de choisir de ne pas nous demander une soumission (pour un transfert à prix fixe). Comme on le voit ci-dessus, le coût du parking n’est pas anodin et cela ne prend pas en compte des désagréments de l’hiver :

  • Si vous restez à l’économique, attendre la navette au froid,
  • Déneiger son auto au retour,
  • Transporter vos bagages, du stationnement à l’aérogare.

Sans parler :

  • Du coût d’utilisation de votre auto,
  • De la valeur de votre temps,
  • De l’allongement de la durée du voyage, versus se faire déposer à la porte,
  • Des 26,50 dollars pour une semaine (ou 44 dollars pour deux semaines) pour la consigne (pour une personne) pour un manteau et une paire de bottes, etc, etc.

En résumé, pour un couple avec deux enfants, pour une semaine, le stationnement intérieur – sans réservation – vous coûtera 200 dollars, sans compter 106 dollars pour la consigne. À ce prix-là, selon où est-ce que vous vivez, ce serait moins dispendieux qu’une limousine vienne vous chercher chez vous (et conserve vos bottes et manteaux pendant votre voyage dans le Sud).

Que vous partiez de Ville Mont-Royal, de Boucherville ou de Repentigny, le transfert – en limousine à prix fixe – est à considérer. En effet, son coût est parfois inférieur au coût d’un taxi.

Et que dire du confort?

  1. Nous sommes à l’heure pour vous chercher, ou vous ne payez pas.
  2. Votre chauffeur n’est pas au téléphone quand vous êtes dans son véhicule.
  3. Pas besoin d’avoir les yeux sur le compteur, car le prix est connu d’avance.
  4. On vous accueille avec un véhicule assez grand :
    • Peu importe le nombre de voyageurs.
    • Peu importe le nombre de bagages ou de planches à neige (si mentionnés à la réservation).

Questions et commentaires sont les bienvenus.

Au plaisir de vous accueillir, dans une limousine, lors de votre prochain voyage!

Mise à jour : Si vous songiez à laisser votre voiture sur le stationnement d’un hôtel aux abords de l’aéroport, cet article de La Presse (du 4 novembre 2016) pourrait vous faire changer d’idée :

À leur retour au pays, des centaines de voyageurs ont eu la mauvaise surprise de constater que leur véhicule avait disparu ou avait été défoncé ces dernières années. Les stationnements de longue durée des hôtels près de l’aéroport Trudeau sont l’endroit à Montréal où la police a recensé le plus de vols de véhicules entre janvier 2014 et septembre 2015.

Si vous ne nous avez pas encore appelés, pour confirmer une disponibilité ou pour réserver, appelez-nous dès maintenant au (514) 708-1333. Ou cliquez-ici pour obtenir une soumission dans l’heure.

Georges Ahmarani on FacebookGeorges Ahmarani on InstagramGeorges Ahmarani on Linkedin
Georges Ahmarani
Georges is very professional at what he does. He knows his area and the services offered in his area.

Share this story

Joindre la conversation